Exposition “Coeur de Vignerons”

Découvrez les 3 thèmes qui consituent l’exposition, la philosophie et la démarche des photographes qui l’ont réalisé.

L’EXPOSITION PHOTOS “COEUR DE VIGNERONS” ORGANISÉE PAR LES ÉTUDIANTS DU BACHELOR COMMERCIALISATION INTERNATIONALE DES VINS.

Pendant un mois et demi, du 11 juillet au 31 août, 3 lieux emblématiques de Perpignan accueillent l’exposition photos « Cœur de Vignerons », mettant en scène les vignobles du Roussillon.

Organisée par l’École Supérieure du Vin, en collaboration avec le CIVR pour le label Perpignan Ville Européenne du Vin 2019, le vernissage s’est déroulé aux Halles Vauban avec la présence des photographes, des vignerons et de l’ensemble de l’équipe pour l’inauguration de ce beau projet.

L’objectif de cette exposition est double : promouvoir et valoriserles vins du Roussillonà travers trois expositions temporaires et mettre en lumière les acteurs de nos vignobles qui contribuent à l’évolution de notre territoire.

3 thèmes, 3 lieux, 3 photographes

Pendant plusieurs semaines, 3 photographes ont sillonné les vignobles présents le long des trois fleuves emblématiques de notre département : le Têt, l’Agly et le Tech, afin de saisir en une série de photos les mains, les têtes, les pieds, le paysage, la passion, le savoir-faire et le métier du vigneron, qui, dans leur ensemble, forment le « cœur du vigneron ».  

Les pieds de l’Agly par Marie-Lise Modat, exposée au Comptoir des Crus.

Marie-Lise Modat, photographe indépendante spécialisée dans le photoreportage social depuis 2011, a entamé une démarche personnelle unique en proposant 11 diptyques.

Pour réaliser son exposition, la photographe a choisi de mettre en valeur un côté artistique, représenté par un couple de danseurs qui évolue au milieu des vignes et dans les caves de l’Agly, et un côté authentique avec les pieds, les racines, les ceps, les vignes, les familles…

En associant ces deux domaines, Marie-Lise propose une exposition où les photos s’unissent, se complètent pour n’en former qu’une seule.

Les gueules de la Têt par Lionel Moogin, exposé au Carré Arago

Lionel Moogin, photographe freelance spécialisé dans la photographie sociale et commerciale, met en lumière le lien qui uni la rivière et la vigne. À travers ses photos, Lionel communique sur l’attachement à la terre, la passion des vignerons pour leur métier et leurs produits, et la générosité dont ils font preuves en réalisant leur travail, à travers une série de 13 photos.

Les mains du Tech par JC Millet, exposé aux Halles Vauban

JC Millet, photographe indépendant spécialisé dans la réalisation de photoreportage environnementaux et sociétaux, a mis au cœur de ses photos les femmes et les hommes qui travaillent la vigne, et plus particulièrement sur leurs mains.

Il réalise ainsi un photoreportage axé sur les mains des vignerons qu’ils rencontrent en valorisant le travail manuel et le savoir-faire qu’ils cultivent pour servir leurs produits.

JC retrace, à travers ses 15 photos, les étapes nécessaires à la création d’un vin sur les berges du Tech.